Vous êtes ici :  Accueil

Les 3 dernières nouvelles

►Suite au succès des premières journées dédiées aux peintures murales religieuses du département en 2022, deux nouvelles journées sont programmées les 24 et 25 juin 2024 à l’Argentière-la-Bessée.


Cette année, les Journées se proposent d’analyser les rapports entre les peintures murales hautes-alpines et les ordres religieux présents et très actifs sur le territoire, à l’époque de leur réalisation.

Nous nous demanderons quelles influences les frères mendiants ont eu sur les commandes, par exemple dans leurs deux couvents d’Embrun et de Briançon, mais plus largement sur les iconographies fleurissant dans cette partie des Alpes. Nous nous interrogerons sur les raisons de la présence forte des Franciscains notamment, et les tensions éventuelles entre leur rôle dans la traque des « hérétiques » vaudois et leurs prédications pour affirmer le dogme et la foi. Enfin, nous verrons si les peintures murales peuvent dévoiler les traces de leurs actions et comment les identifier.

Pour répondre à ces questions, il nous a paru intéressant de donner aussi la parole à des spécialistes des pays frontaliers. Et nous irons ensuite confronter ces analyses avec les peintures aux Cordeliers d’Embrun et de Briançon grâce à la collaboration des Services du patrimoine concernés.


⇒ Ci-dessous le programme des journées.

Peintures_Murales.jpg


Peintures_Murales_02.jpg


Ces journées sont gratuites, mais il est indispensable de vous inscrire si vous souhaitez y participer à
peinturesmurales05@laposte.net

Lire la suite


FHS_Bandeau.JPG


Veuillez trouver ci-dessous les dernières actualités de notre Fédération, ainsi que les annonces récentes transmises par nos adhérents, amis et associations membres.

 

  •  Assemblée générale 2024 de la Fédération historique de Provence

L’assemblée générale annuelle de la Fédération historique de Provence se réunira le 31 mai 2024 à 15 heures au Musée des Beaux-Arts de Draguignan (Auditorium du musée, 9 rue de la République, 83300 Draguignan). Elle est ouverte à tous les adhérents à jour de cotisation.

La ville de Draguignan et son Maire, qui nous font l’honneur de nous recevoir, proposent également une visite du musée à 10h30 et un moment de convivialité à 12h30, sous la forme d’un apéritif déjeunatoire (sur demande, les documents de convocation et de procuration)

 

  •  Sortie culturelle organisée par la Fédération historique de Provence

Trois sites sont prévus au cours de cette journée, les chapelles romanes de Notre Dame de l’Ormeau à Seillans et de Notre Dame des Cyprès à Fayence, et l’église de Fayence où de nombreux tableaux baroques ont été restaurés.

La visite des chapelles, organisée par Sylvie Monnet, se fera sous la conduite de Yann Codou (université de Nice), celle de l’église de Fayence sera assurée par Patrick Varrot, historien d’art qui a récemment travaillé sur les peintres fayençois aux XVIIème et XVIIIème siècles.

L’accueil sera assuré par l’association Fayence Patrimoine, très engagée dans la préservation et la mise en valeur du patrimoine artistique local, avec le soutien des municipalités de Fayence et Seillans.

Cette visite est proposée aux adhérents de la Fédération à jour de cotisation 2024, sur inscription.

 

  • Congrès de la SAMMC

La Société d’Archéologie Médiévale, Moderne et Contemporaine (SAMMC) organise son XIIe congrès à Aix-en-Provence du 30 mai au 2 juin 2024.

Ce congrès portera sur les communautés religieuses (monastères, couvents, prieurés) et leur(s) espace(s). Le terme « espaces » s’entend dans toute sa polysémie : il s’agit aussi bien d’espaces vécus, matériels, que d’espaces représentés.

Programme complet et inscriptions : https://sammc2024.sciencesconf.org

 

  • Parution de l’ouvrage de notre collègue François-Xavier Carlotti

Notre collègue François-Xavier Carlotti fait paraître l’ouvrage issu de sa thèse de doctorat Les oratoriens du Midi français. La liberté pour seule règle, la charité pour seules chaînes (Éditions Grégoriennes, 39,95€)

Extrait de la présentation : « Ce livre rend sa voix au silence. La suppression des congrégations religieuses en 1792 plonge dans l’oubli l’ancien Oratoire de France. Certes, des noms ont survécu, des études se sont penchées sur l’engagement éducatif de ses brillants pédagogues ou son implication dans la querelle janséniste. Mais c’est négliger l’étendue de l’action de ses quelque 8 000 Pères et confrères dans le vaste champ de l’apostolat au point culminant de la Réforme catholique. »

Plus de précisions sur le site de l’éditeur.

 

  •  Congrès archéologique de France – L’art roman de la Provence Alpine

Le 183e Congrès archéologique de France aura lieu du jeudi 20 au lundi 24 juin 2024 le jeudi 20 juin 2024 à partir de 15h30, salle Embarrades d'Osco Manosco ( 570 Chemin du Moulin Neuf, 04100 Manosque). Il sera précédé de l’assemblée générale annuelle de la Société française d’archéologie. 

Vous trouverez le programme du congrès en pièces jointes à cette lettre d’informations.

 

  • Parution en ligne du journal La Durance n°127 Printemps 2024

L’Association de Sauvegarde et d’Études du Patrimoine de l’Embrunais a le plaisir de communiquer la version en ligne du numéro 127 - Printemps 2024 de son bulletin "LA DURANCE" et souhaitons que celui-ci retienne votre intérêt. Pour l'ouvrir et le télécharger, cliquez ICI

site web de l’association :  patrimoine-embrunais.fr

La version papier de LA DURANCE est en vente à la papeterie RECTO VERSO, place de la Mazelière à EMBRUN

 

  • Parution d’un livre sur l'histoire de Dieulefit – DIEULEFIT, Églises, Chapelles et temples

Marylène Marcel-Ponthier nous propose une histoire de Dieulefit en 2 volumes. 

La religion - catholique - protestante - y était très importante dans la vie quotidienne des habitants d'autrefois. Les bâtiments pour les cultes témoignent de cette importance. L'auteure s'attache, dans ce tome 1, à nous raconter l'histoire de ces bâtiments; abandon, restauration du patrimoine religieux. Les recherches historiques ont largement puisé aux archives locales et départementales, aux récits des historiens, et aux registres des curés et des pasteurs.

Le tome 2 abordera l'essor industriel du village, poterie et moulinage. Il abordera l'histoire des grandes familles dieulefitoises.

Un ouvrage important sur l'histoire patrimoniale de cette région.

Pour commander en souscription (23€ au lieu de 27€), date limite de souscription : 30 juin 2024 (voir formulaire en pièce jointe)

Commande et règlement à : Mme Marylène Marcel-Ponthier 19 avenue de Rochemaure 26200 Montélimar 

Pour tous renseignements contactez directement l'auteure : marylene.ponthier@orange.fr

 

  • Exposition sur le groupe d'Oppède (1940-1943) à Oppède-le-Vieux (Vaucluse)

La mairie d'Oppède (84) organise du 16 juin au 16 septembre 2024 une exposition commémorant l'activité du groupe d'Oppède durant la seconde guerre mondiale, « La singulière aventure artistique du groupe d’Oppède, 1940-1943 », sous la halle du Vieil Oppède. Parking gratuit (Sainte-Cécile)

Lire la suite


La ville d’Embrun a le plaisir de vous informer de la prochaine exposition de la Maison des Chanonges :


MISTRAL_VISUEL_HORIZONTAL-scaled.webp

 

FRÉDÉRIC MISTRAL ET LES ALPES

Du samedi 18 mai au samedi 31 août 2024

Exposition en partenariat avec la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Hautes-Alpes, le Félibrige, la Maintenance de Provence, le Cercle Alpin, les associations de l'Escoureta dou Parpaioun et de Sauvegarde et d’Études du Patrimoine Embrunais

 

Frédéric Mistral, personnage emblématique de notre région, est mis à l’honneur cette année dans le cadre du 150e anniversaire de sa mort. C’est pourquoi, la ville d'Embrun, en partenariat avec le Félibrige et le Cercle Alpin Arts et Traditions, ont voulu lui dédier une exposition intitulée : Frédéric Mistral et les Alpes. Cette volonté s’explique par les liens étroits et importants qui unissent le Félibrige, association fondée en 1854 par Frédéric Mistral, avec les Hauts-alpins. En effet, les Alpes, et en particulier la ville d’Embrun, ont généré de nombreux félibres depuis la création de cette association. Aussi, cette exposition, permet de les mettre en valeur et de leur rendre également hommage. Elle est complétée par une exposition sur les costumes traditionnels des Hautes-Alpes et des vallées cédées d’Italie, correspondant à la période Napoléon III, époque en lien avec la création du Félibrige.

 

HORAIRES D’OUVERTURE :

MAI-JUIN : du mercredi au samedi de 15h à 18h

JUILLET-AOÛT : du mardi au dimanche de 16h à 19h

Fermé les jours fériés

Informations : Pôle Animations Culturelles / Maison des Chanonges: 04 92 44 30 87 


Mairie Embrun_redimensionner.jpg  800ans_Cathedrale.jpg Logo_ASEPE.png
 


Lire la suite


Les 3 derniers billets

►Article paru dans le DAUPHINE LIBERE du dimanche 19 mai 2024 (Marc Morbelli)

« Savoir d’où l’on vient pour bien vivre aujourd’hui »


DL_2024_05_19_Felibrige.jpg

René Martel (premier à gauche) représentait le Félibrige maintenance de Provence 04 et 05, l’association qui promeut le provençal. Photo Le DL /Marc Morbelli


 

René Martel était présent en tant que représentant du Félibrige maintenance de Provence 04 et 05, l’association qui promeut le provençal. « Le Félibrige est très heureux et fier de voir honorer Frédéric Mistral pour les 110 ans de sa mort et les 170 ans de la création du Félibrige, a-t-il indiqué. Nous sommes la plus ancienne association de promotion du provençal. C’est un très grand plaisir de voir les félibres tenir une grande place, ici, dans les Hautes-Alpes. C’est remarquable. Frédéric Mistral était un grand poète, prix Nobel de littérature en langue régionale. Pour lui, la langue et la culture, c’était très important. Et c’est primordial de faire voir et savoir d’où l’on vient pour bien vivre aujourd’hui. Sa disparition en 1914 a été cruellement ressentie. » Le Félibrige attribuera très prochainement le label “Cité mistralienne”, annonce-t-il sans pour autant dire qui sera désigné. Embrun, peut-être ?

Lire la suite

Publié le 19/05/2024 11:31  - aucun commentaire -   |     |

►Article paru dans le DAUPHINE LIBERE du dimanche 19 mai 2024 (Marc Morbelli)

Frédéric Mistral au cœur d’une exposition dédiée au provençal

Jeudi 16 mai, en fin d’après-midi, l’exposition “Frédéric Mistral et les Alpes” a été inaugurée à la maison des Chanonges.


DL_2024_05_19_FredericMistral.jpg

Les enfants de l’école municipale de musique et danse d’Embrun ont chanté en ouverture du vernissage de l’exposition. Photo Le DL /Marc Morbelli

 

Frédéric Mistral, écrivain et poète, s’exprimait en Provençal. Chantre de la Provence, il est devenu un personnage emblématique de celle-ci. Né le 8 septembre 1830, à Maillane (Bouches-du-Rhône), il y décédera le 25 mars 1914. Il a été fait chevalier de la Légion ‘'honneur en 1863 et a remporté le prix Nobel de littérature en 1904 pour son œuvre Mirèio. Il a créé en 1854 le Félibrige avec quelques autres écrivains et poètes. Il s’agit, encore aujourd’hui, d’une association qui œuvre pour la sauvegarde et la promotion de la langue, de la culture et de tout ce qui constitue l’identité des pays de langues d’oc et provençale. Voici l’objet de cette exposition présentée à Embrun.

De tout temps, des liens étroits ont existé avec les Alpes et ses poètes, en particulier la ville d’Embrun avec Auguste Thouard et Clovis Hugues. Un hommage leur est rendu avec cette exposition. Elle est complétée avec des costumes traditionnels des Hautes-Alpes.

La Ville candidate pour obtenir le label “Cité mistralienne”

Lors du vernissage, les enfants de l’école municipale de musique et danse d’Embrun, dirigée par Stéphane Delval, ont interprété deux chants : Vivre ensemble et l’hymne provençal La Coupo Santo. Le représentant du Félibrige maintenance de Provence René Martel était présent, ainsi que de nombreux félibres haut-alpins venus en costumes, dont le majoral haut-alpin du Félibrige Michel Desplanches, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du Laus.

À la suite de la visite de l’exposition à la cure, ont été prononcés les discours. Chantal Eyméoud, maire d’Embrun, en a profité pour indiquer que la commune était candidate au label “Cité mistralienne” [Lire par ailleurs]


Exposition visible jusqu’au 31 août prochain, selon les horaires suivants : en mai et juin du mercredi au samedi, de 15 à 18 h, et en juillet et août, du mardi au dimanche, de 16 à 19 h. Fermée les jours fériés.


Lire la suite

Publié le 19/05/2024 11:30  - aucun commentaire -   |     |

► Bientôt, la place Barthelon se fera une jeunesse !
 

Souvenons-nous : MARS 2003 (il y a 21 ans)
 

La place Eugène Barthelon à Embrun : Non, ce n'est pas suite à un bombardement, mais les travaux de réfection à l'occasion de la mise en secteur piétonnier de la place en 2003
 

xTravaux_Barthelon_2003007.jpg

Travaux_Barthelon_2003001.jpg
Travaux_Barthelon_2003003.jpg Travaux_Barthelon_2003009.jpg
Travaux_Barthelon_2003004.jpg Travaux_Barthelon_2003002.jpg Travaux_Barthelon_2003008.jpg
Travaux_Barthelon_2003006.jpg Travaux_Barthelon_2003005.jpg


Voir le diaporama

Lire la suite

Publié le 15/04/2024 06:44  - 1 commentaire -   |     |

Nouveautés du site

Les mots de l’Embrunais et du Savinois :

JMM_couverture .jpg

Les mots de l’Embrunais et du Savinois :
origines et histoire, étymologies

(Jean-Marie MICHEL)


Pour retrouver les origines et étymologies de noms, tels Parpaillon, Manins, Séyères, choucas, Noiret et autres à travers les thèmes de la montagne, l’eau, les villages et lieux-dits, les activités humaines, la vie économique, la faune et la flore, etc..
 

Description de l’ouvrage : 154 pages, format 21/29, couverture souple; 17,00 €.

►En vente : Librairie Charabia, place Saint-Marcellin - 05200 EMBRUN

Zone décrite : 12 communes :
Baratier, Châteauroux-les-Alpes, Crévoux, Crots, Embrun, Les Orres, Puy-Sanières, Puy-Saint-Eusèbe, Réallon, Saint-André-d’Embrun, Saint-Sauveur, Savines-le-Lac.

Plus de 1000 mots traités.

►Suite à des recherches chez de nombreux auteurs, j’ai essayé d’éclaircir l’origine de noms divers : montagnes, cols, torrents, lieux-dits, habitations, activités et métiers représentés localement, etc.
Je suis remonté aussi loin que possible : occitan, vieux français, latin, grec, celte et indo-européen, chaque fois que possible. Les linguistes n’apportent pas toujours des réponses convergentes, des lacunes ou interrogations subsistent, mais les hypothèses émises sont stimulantes…


(Jean-Marie-MICHEL est un embrunais, membre de notre association l'A
.S.E.P.E).

 

Renseignements : 04 92 43 20 91.

Lire la suite