En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

AssLogo_ASEPE.GIFociation de Sauvegarde et d'Études du Patrimoine de l'Embrunais

Vous êtes ici :   Accueil » Histoire et Traditions Forestières
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
SITES ET MONUMENTS

Votre soutien nous est utile et précieux pour poursuivre notre action.

Pour rejoindre l'Association de Sauvegarde et d'Etudes du Patrimoine de l'Embrunais

et/ou vous abonner au journal "LA DURANCE"

Cliquez ICI pour Télécharger le Bulletin d'Adhésion

Visites

 36112 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Calendrier
Photos
Avec le soutien de
Mairie Embrun_redimensionner.jpg Logo-HA-vertical-CMJN-PNG.png
logo_CreditAgicole.jpg

Mathieu_Logo.jpg

et de tous nos adhérents

Histrafor_couverture_400.jpgHISTOIRE ET TRADITIONS FORESTIÈRES

Communication d'Hervé GASDON faite au colloque HISTRAFOR 2012  (ONF - Office National des Forêts)

LA RESTAURATION DES TERRAINS EN MONTAGNE ET LE TEMPS DES FORESTIERS (1827 - 1914) (Hervé Gasdon)

RÉSUMÉ

 La Restauration des terrains en montagne (RTM) a été une politique de grande envergure, au niveau français au cours du XIXème siècle. Cette politique prend naissance avec la concomitance de deux facteurs. Le premier est la fin du Petit âge glaciaire (1840-1860) et ses fortes crues en particulier 1856. Le second, d’origine anthropique, est le déboisement. La France n’a jamais été aussi peu boisée qu’au milieu du XIXème siècle. Ces éléments conjugués conduisent l’Etat à une politique de reboisement. Elle prend naissance avec des précurseurs comme le Citoyen Fabre en 1797 pour finir, en ce qui concerne le XIXème siècle, avec « l’âge d’or » de la RTM entre 1882 et 1914.
Dans un premier temps seront évoquées les raisons du déboisement. En effet, la société agrosylvo- pastorale, les guerres et l’industrie naissante ont contribué à la raréfaction du manteau boisé particulièrement dans les montagnes et le sud de la France. Les conséquences de ce déboisement liées aux conditions climatiques seront, ensuite, abordées. 
 Dans un second temps, sera proposé « le temps des forestiers » (1827-1914). Suite aux réflexions des précurseurs préalables au Code forestier (1827) cette politique de boisement a suivi de grandes phases.
Depuis les troubles forestiers (1829-1831) jusqu’au débat à la fin du XIXème siècle entre les forestiers étatiques (ou autoritaires) représentés par Prosper Demontzey et les forestiers sociaux (ou Leplaysiens) représentés par Georges Fabre, une chronologie sera développée. La technique du reboisement et la construction d’ouvrages de corrections torrentielles, totalement novatrices à l’époque, seront aussi abordées.
Cette intervention s’appuie sur deux points. Le premier est la relation entre forestiers et montagnards. Le second est l’implantation des exemples, les Hautes-Alpes servent d’ancrage local.   [Voir le document entier]

Télécharger le document : ICI


Date de création : 12/04/2018
Catégorie : -
Page lue 486 fois

Avec le soutien de
Mairie Embrun_redimensionner.jpg Logo-HA-vertical-CMJN-PNG.png logo_CreditAgicole.jpg

Mathieu_Logo.jpg

et de tous nos adhérents