Vous êtes ici :   Accueil »

Nouvelles

SEHA_header.png


Journée d’études”Hameaux et villages abandonnés”


chaudun-4bandeau-1080x335.jpg


Dans le cadre des JEP 2023

Vendredi 15 septembre

Journée d'études"Hameaux et villages abandonnés"

9h - 17h30)

Cinémathèque de Montagne

7 bis rue du Forest d’Entrais - 05000 GAP
 

chaudun-3-211x300.jpg

Au début du XXe siècle la question est déjà ancienne et inquiétante de la dépopulation des Alpes du Sud, contrées montagnardes alors principalement rurales et confrontées à des évolutions techniques et économiques profondes, en sus de conditions de vie difficiles liées à des terroirs pauvres et parfois soumis à des risques naturels importants. Ainsi, émigration économique, l’évolution des transports, de l’agriculture et de l’élevage ainsi que la politique de reforestation de vastes espaces ont parfois conduit à l’abandon de villages et de hameaux.


Sans pouvoir prétendre à une analyse exhaustive de ces phénomènes d’abandon dans notre département, l’objectif est plutôt de faire œuvre pionnière et de présenter, par des exposés thématiques, quelques-unes des principales raisons d’abandons définitifs dans les Hautes-Alpes constatés aux XIXe et XXe siècles (dont certaines remontent parfois fort loin dans le temps), alors que d’autres présentations seront consacrées à les illustrer par des cas particuliers pris dans le département.

chaudun-4-300x208.jpg

Dans une lettre à son ami Lucien Jacques, Jean Giono écrivait en 1920 : « Si jamais vous passez par chez moi

[…] je vous montrerai un spectacle étrange : une région de collines et de plateaux où dorment sept à huit petits villages absolument déserts. L’herbe pousse dans les ruelles, les toitures s’enfoncent, les orties fourrent les fenêtres basses. Un grand silence les enferme […] tous les habitants de ces villages ont été mangés par Marseille. »

C’était rappeler, avec un brin de nostalgie, la question déjà ancienne et inquiétante de la dépopulation des Alpes du Sud, contrées montagnardes alors principalement rurales et confrontées à des évolutions techniques et économiques profondes, en sus de conditions de vie difficiles liées à des terroirs pauvres et parfois soumis à des risques naturels

importants. Ainsi, l’émigration économique, l’évolution des transports, de l'agriculture et de l’élevage ainsi que la politique de reforestation de vastes espaces ont parfois conduit à l’abandon de villages et de hameaux. 

Plusieurs études ont abordé ces questions dans le passé, soulignant la diversité des cas et la multiplicité de leurs causes et de leurs conséquences, notamment démographiques, paysagères et patrimoniales. Si elles ont été menées le plus souvent à l’échelle d’un pays ou d’une région, voire d’un lieu particulier, elles n’ont jamais porté spécifiquement sur le département des Hautes-Alpes.

On ne saurait, dans le temps limité d’une journée d’études, prétendre à une analyse exhaustive des phénomènes d’abandon de villages et de hameaux dans notre département.

L’objectif est plutôt de faire oeuvre pionnière et de présenter, par des exposés thématiques, quelquesunes des principales raisons d’abandons définitifs dans les Hautes-Alpes constatés aux XIXe et XXe siècles (dont certaines remontent parfois fort loin dans le temps), alors que d’autres présentations seront consacrées à les illustrer par des cas particuliers pris dans le département.

Cette focalisation dans le temps et dans l’espace ne nous privera cependant pas de jeter un regard au-delà de ces limites dans le souci de souligner, par quelques exemples, le caractère intemporel et universel de la question des villages et hameaux abandonnés

 


►Cette journée sera complétée le samedi 16  septembre par deux visites guidées sur le site de deux villages abandonnés: Chaudun et Châtillon le désert.


Le programme : 

seha-depliant-villages-abandonnes-programme-rr-page-2_redimensionner.jpg
Téléchargez le flyer et le programme :

Dépliant Journée “Villages abandonnés”


 

! Inscription obligatoire avant le 12 septembre !


Téléchargez le bulletin d’inscription

BULLETIN D’INSCRIPTION

À retourner avec votre règlement à :

contact@seha.fr

ou à :

Société d’Études des Hautes-Alpes

23 rue Carnot – 05000 GAP


Tous renseignements à la Société d’Études des Hautes-Alpes

Tel; 04 92 51 76 07