Warning: include(../plugins/glossaire/conf_defaut2.inc): Failed to open stream: No such file or directory in /home/dehu2453/public_html/mobile/inc/inchead/glossaire_mob.inc on line 29

Warning: include(): Failed opening '../plugins/glossaire/conf_defaut2.inc' for inclusion (include_path='.:/opt/alt/php80/usr/share/pear:/opt/alt/php80/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/dehu2453/public_html/mobile/inc/inchead/glossaire_mob.inc on line 29

Warning: Undefined variable $res_group in /home/dehu2453/public_html/mobile/inc/inchead/glossaire_mob.inc on line 33

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/dehu2453/public_html/mobile/inc/inchead/glossaire_mob.inc on line 33
ASEPE

Accueil  Blog  Nouvelles  Télécharger  Liens divers    Livre d'or 
Nouvelles

CAUSERIES PATRIMOINES - 10 et 17 Mars 2023 - par Hubert le 04/03/2023 10:49

►La ville d’Embrun a le plaisir de vous informer des prochaines causeries ! AFFICHE CAUSERIES_redimensionner.jpg

LE BARON ANTHOINE

Un Embrunais ouvre les portes du commerce entre Marseille et la mer Noire

Par Christian Gueneau 

Vendredi 10 mars à 18h
Salle de la Manutention – Gratuit

image006.jpg 

Le Baron Anthoine, né en 1749 à Embrun, se consacre au grand commerce international à Marseille d’abord et à Constantinople ensuite. Il ouvre un comptoir à Kherson et développe un lien maritime entre la Russie et Marseille.

De retour à Marseille, il en devient le Maire de 1805 à 1813. Allié à la famille Impériale il est anobli par Napoléon Ier.

Destin d’un homme intelligent, entreprenant, habile et chanceux. 

Visuel : Baron Anthoine (1749-1826) 

►La causerie suivante vous fera découvrir
le rôle des archevêques d’Embrun dans l’histoire de France :

 

LA PLACE D’EMBRUN DANS L’HISTOIRE DE FRANCE

Par Maurice Fortoul 

Vendredi 17 mars à 18h
Salle de la Manutention – Gratuit 

Une image contenant bâtiment, ciel, extérieur, tour

Description générée automatiquement

D'Eburodunum à Ambrun, puis Embrun, la cité du Roc détient
un passé d'une densité, d’une richesse insoupçonnée !

Métropole gallo-romaine, évêché puis archevêché,
nous avons sous nos yeux un destin extraordinaire...
 

Nombre de ses archevêques ont été conseillers ou ambassadeurs du Vatican,
des rois de France, chargés de missions diplomatiques qui ont participé à la destinée du pays,rien de moins.

Trois d'entre eux vous seront présentés :
Jacques Gélu (1427-1432) ; François de Tournon (1518-1527) ;
Georges d'Aubusson de la Feuillade (1649-1668).
 

Visuel : Cathédrale Notre-Dame du Réal, symbole de l'influence des archevêques d'Embrun

Mairie Embrun_redimensionner.jpg  800ans_Cathedrale.jpg Logo_ASEPE.png


LA GUERRE SECRÈTE DANS LES ALPES DU SUD - Antoine Arnoux   - par Hubert le 24/02/2023 17:47

LA GUERRE SECRÈTELivre_Arnoux.jpeg
DANS LES ALPES DU SUD  

Par Antoine Arnoux  

Cet ouvrage permet la mise en lumière de l’intervention d’hommes et de femmes des différents services secrets alliés durant la seconde guerre mondiale
dans les Hautes-Alpes et Alpes-de-Haute-Provence.

Ces agents du SOE britannique, de l’OSS (futur CIA) et du BCRA du général de Gaulle, sont intervenus afin de préparer
le débarquement de Provence du 15 août 1944 et sa progression dans les terres.

 

Venez découvrir le récit des missions réalisées par ces espions et commandos qui se sont déroulées sur les bords de la Durance, le long de la route Napoléonienne,
ainsi que dans l’Ubaye, le Queyras, le Briançonnais et dans bien d’autres vallées de notre région.

Toutes les informations viennent de rapports officiels ainsi que des mémoires des différents protagonistes de l’époque,
avec des documents inédits, dont des photos encore jamais vus d’Embrun en 1944

Éditeur : Les éditions du Fournel. 
198 pages, prix : 27€.


Aide à l'inventaire du bâti religieux - par Hubert le 03/02/2023 17:05

Article paru dans le DAUPHINÉ LIBÉRÉ du vendredi 3 février 2023

DL_2023_02_03_Inventaire_redimensionner_2.pngLa communauté de communes de Serre-Ponçon a lancé l’inventaire du bâti religieux sur Serre-Ponçon, avec l’aide de la région Sud (voir notre édition de ce jeudi 2 février). Elle en a confié la mission à Memoriae, une agence spécialisée pilotée par Julie Aycard. Pour que cet inventaire soit complet, cette experte a besoin du concours de tous ceux qui peuvent communiquer des archives ou signaler des endroits bâtis où se sont déroulées des cérémonies : chapelles, croix de mission, oratoires.

Pour Julie Aycard, le concours des habitants est indispensable : « J’attends de la population qu’elle me signale ces lieux même s’ils sont du domaine privé. Il y a les chapelles qui sont dans des hameaux un peu éloignés ou en alpage. Je ne les trouverai pas forcément toutes. Il y a aussi les anciens bâtiments religieux transformés qui passent aujourd’hui inaperçus. »

L’inventaire vise ce qui est bâti, et non les objets de cultes ou statues. Il concerne toutes les religions.

« J’attends aussi des archives possibles. En particulier des photos. Des fois, on prend des photos d’un édifice au cours d’une fête de famille. On ne s’en rend pas forcément compte, mais en fait, on garde une trace de l’édifice en arrière-plan. Cela m’intéresse, car je vois une évolution du bâti pendant toutes ces dernières années. »

Le contact pour transmettre ces informations est Corine Clivio : c.clivio @ccserreponcon.com Tél. 04 92 44 15 12.

► VOIR AUSSI le site web de notre association :  :

► ASEPE - Chapelles et oratoires de l'Embrunais (patrimoine-embrunais.fr)


Article paru dans le DAUPHINÉ LIBÉRÉ du jeudi 2 février 2023

DL_Inventaire_Patrimoine.jpgIl y a la cathédrale, l’abbaye de Boscodon, les églises dans les villages. À côté de ces édifices religieux reconnus, on trouve de multiples chapelles dans les hameaux ou les alpages, des croix de mission, des oratoires, des prieurés… La communauté de communes de Serre-Ponçon (CCSP), en partenariat avec la Région Paca, a décidé de recenser toutes les constructions où se sont déroulés des cultes, processions ou pèlerinages.

Ce lundi 30 janvier à la Manutention, Pierre Vollaire, vice-président de la CCSP en charge de l’aménagement du territoire, présidait une réunion publique pour lancer ce travail d’inventaire. Le premier depuis 1948. La trentaine de personnes présentes a pu faire la connaissance de Julie Aycard, de l’agence spécialisée Memoriae. Elle mènera cette vaste opération sur deux à trois ans. Cette spécialiste de l’art médiéval commencera par Embrun puis ratissera le territoire en commençant par la partie nord.

Pour Julie Ayca.rd, chaque bâtiment visité demande un travail méthodique : « J’y passe entre une demi-heure et trois jours. Je prends de 100 à 3 000 photos. Je les étudie. Je réfléchis à ce que me dit le bâtiment. Je commence à échafauder des hypothèses sur la manière dont il a été construit. Qui a décidé de sa construction ? Je consulte ensuite les archives qui existent encore, pour valider ou non mes suppositions. » Toutes ces données sont entrées dans une base de données nationale.

Un inventaire qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives

Outre l’inventaire, cette spécialiste amènera de nouvelles informations sur ce que l’on croyait connaître. Sa première visite à la cathédrale d’Embrun pourrait ouvrir de nouvelles perspectives. De quoi réjouir les guides conférenciers : « Il y a toute une littérature sur la cathédrale, mais le bâti n’a jamais été vraiment regardé pierre par pierre, comme le fait Julie. Cela va chambouler des savoirs que l’on croyait acquis. Elle pense avoir une idée sur la cathédrale primitive. »

« Il y aura sûrement une réunion publique à Embrun pour restituer l’inventaire de la cité », avance la spécialiste.

On pourra également consulter les informations récoltées sur dossier sinventaire.maregionsud.fr. C’est le site du service de l’inventaire général du patrimoine de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui encadre les recherches effectuées


Exposition et vidéo Gabriel Loppé - par Hubert le 02/02/2023 09:27

Pour information, voici le lien vers une vidéo de présentation de Gabriel Loppé réalisée à l’occasion de l’exposition

« Gabriel Loppé, artiste, alpiniste et voyageur »

que vous pouvez découvrir au Fort de Bard jusqu’au 14 janvier 2024 :

Vidéo Gabriel Loppé

Si vous désirez en savoir plus, je vous transmets également le lien vers l’exposition au Fort de Bard :

► Gabriel Loppé, artiste, alpiniste et voyageur

AFFICHE EXPOSITION FORT DE BARD_redimensionner.jpg

Gabriel_Loppe_Expo.jpg

Du 17 décembre 2022 au 14 janvier 2024, le Fort de Bard accueille dans les logements du Musée des Alpes, une exposition entièrement consacrée à Gabriel Loppé, peintre, photographe, alpiniste et voyageur, actif depuis la seconde moitié des années 1800. L’exposition, organisée par le Fort de Bard, par Anne Friang, des Amis de Gabriel Loppé et par William Mitchell de la galerie John Mitchell à Londres, tous deux commissaires d’exposition, propose plus de 100 œuvres, tableaux, dessins, photographies et objets de Gabriel Loppé. Les 65 tableaux, issus de collections privées et publiques représentent le travail de l’artiste pendant 50 ans, des années 1860 jusqu’au début du XXe siècle.

Gabriel Loppé dépeint dans ses œuvres la grandeur des montagnes, les glaciers coupés de crevasses et de fissures et les couchers de soleil observés du sommet du mont Blanc. En effet, de 1849 à 1912, il séjourne régulièrement à Chamonix, où il trouve l’inspiration pour représenter des paysages alpins et d’imposants glaciers.

Loppé fut l’un des premiers peintres-alpinistes et ses œuvres ont des traits très réalistes. À côté du thème dominant de la montagne, l’exposition montre sa production lors de ses nombreux voyages et séjours dans les principales capitales européennes, Londres et Paris, ainsi qu’en Ecosse, où elle représente des paysages, des rivières et des falaises rocheuses surplombant la mer.

Voir :Wikipedia, Gabriel Loppé

Peintures de Gabriel Loppé


Inventaire du patrimoine religieux - par Hubert le 02/02/2023 08:30

Article paru dans le DAUPHINÉ LIBÉRÉ du jeudi 2 février 2023

DL_Inventaire_Patrimoine.jpgIl y a la cathédrale, l’abbaye de Boscodon, les églises dans les villages. À côté de ces édifices religieux reconnus, on trouve de multiples chapelles dans les hameaux ou les alpages, des croix de mission, des oratoires, des prieurés… La communauté de communes de Serre-Ponçon (CCSP), en partenariat avec la Région Paca, a décidé de recenser toutes les constructions où se sont déroulés des cultes, processions ou pèlerinages.

Ce lundi 30 janvier à la Manutention, Pierre Vollaire, vice-président de la CCSP en charge de l’aménagement du territoire, présidait une réunion publique pour lancer ce travail d’inventaire. Le premier depuis 1948. La trentaine de personnes présentes a pu faire la connaissance de Julie Aycard, de l’agence spécialisée Memoriae. Elle mènera cette vaste opération sur deux à trois ans. Cette spécialiste de l’art médiéval commencera par Embrun puis ratissera le territoire en commençant par la partie nord.

Pour Julie Ayca.rd, chaque bâtiment visité demande un travail méthodique : « J’y passe entre une demi-heure et trois jours. Je prends de 100 à 3 000 photos. Je les étudie. Je réfléchis à ce que me dit le bâtiment. Je commence à échafauder des hypothèses sur la manière dont il a été construit. Qui a décidé de sa construction ? Je consulte ensuite les archives qui existent encore, pour valider ou non mes suppositions. » Toutes ces données sont entrées dans une base de données nationale.

Un inventaire qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives

Outre l’inventaire, cette spécialiste amènera de nouvelles informations sur ce que l’on croyait connaître. Sa première visite à la cathédrale d’Embrun pourrait ouvrir de nouvelles perspectives. De quoi réjouir les guides conférenciers : « Il y a toute une littérature sur la cathédrale, mais le bâti n’a jamais été vraiment regardé pierre par pierre, comme le fait Julie. Cela va chambouler des savoirs que l’on croyait acquis. Elle pense avoir une idée sur la cathédrale primitive. »

« Il y aura sûrement une réunion publique à Embrun pour restituer l’inventaire de la cité », avance la spécialiste.

On pourra également consulter les informations récoltées sur dossier sinventaire.maregionsud.fr. C’est le site du service de l’inventaire général du patrimoine de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui encadre les recherches effectuées


Le BARON ANTHOINE - par Hubert le 29/01/2023 16:58

Pour faire suite à La Causerie Patrimoine qui s'est déroulée ce vendredi 27 janvier

LE BARON ANTHOINE

Un Embrunais ouvre les portes du commerce entre Marseille et la mer Noire

Par Christian Gueneau

 

Biographie du Baron Anthoine

Article paru dans le Dauphiné Libéré à l'occasion de la Causerie Patrimoine du 27 janvier animée par Christian Gueneau

►Article paru dans LA DURANCE N°74 de Juillet 2010 :
    Un embrunais célèbre lgnace Anthoine baron de St Joseph 1749-182
6

A consulter aussi :


CAUSERIE PATRIMOINE : Le Baron Anthoine - par Hubert le 20/01/2023 15:57

La ville d’Embrun a le plaisir de vous informer de la prochaine causerie patrimoine :

LE BARON ANTHOINE

Un Embrunais ouvre les portes du commerce entre Marseille et la mer Noire

Par Christian Gueneau

 

VENDREDI 27 JANVIER 2023 – 18H - (Entrée libre)

Salle de la Manutention (rez-de-chaussée de la Manutention)

 

Le Baron Anthoine, né en 1749 à Embrun, se consacre au grand commerce international à Marseille d’abord et à Constantinople ensuite. Il ouvre un comptoir à Kherson et développe un lien maritime entre la Russie et Marseille.

De retour à Marseille, il en devient le Maire de 1805 à 1813. Allié à la famille Impériale il est anobli par Napoléon Ier.

Destin d’un homme intelligent, entreprenant, habile et chanceux.

AFFICHE CAUSERIES-1.jpg
 Mairie Embrun_redimensionner.jpg  800ans_Cathedrale.jpg Logo_ASEPE.png

►Article paru dans le DAUPHINÉ LIBÉRÉ du mercredi 25janvier 2023 :

DL_20230125_BaronAnthoine_redimensionner.png


Réunion publique : Patrimoine bâti religieux de la Communauté de communes de Serre-Ponçon - par Hubert le 20/01/2023 10:38

DL_20230123_InventairePatrimoune_redimensionner.jpegNous vous informons qu’une réunion publique est organisée le

lundi 30 janvier à 18h à la salle de la Manutention,  espace Delaroche à Embrun.

Elle lancera le travail :

inventaire autour du patrimoine bâti religieux de la Communauté de communes de Serre-Ponçon
jusqu’en décembre 2024.

Engagé par la Communauté des communes de Serre-Ponçon, en partenariat avec la Région SUD, il est réalisé par l’entreprise « Memoriae » et conduit par Julie Aycard sur les 17 communes de Serre-Ponçon. Ce projet est un pas supplémentaire vers la candidature au label « Pays d’art et d’histoire» des Communautés de communes de Serre-Ponçon et du Guillestrois-Queyras.

L’objectif est de présenter le travail qui se développera sur 2 ans pour étudier le patrimoine bâti religieux des 17 communes de la Communauté des communes de Serre-Ponçon. L’historienne Julie Aycard précisera sa mission et sera à l’écoute de données de passionnés du patrimoine.

Aurélie Bonan, du service régional de l’Inventaire général, présentera le cadre général scientifique.

Fondé en 1964 par André Malraux, l'Inventaire général du patrimoine culturel « recense, étudie et fait connaître les éléments du patrimoine qui présentent un intérêt culturel, historique ou scientifique ». Il s’appuie sur une recherche de terrain, avec observations, analyses et description des œuvres « in situ » en s'appuyant sur les sources d'archives et la bibliographie disponible.

Le service de l’Inventaire général du patrimoine de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur encadre les recherches effectuées et diffuse les données sur son site : https://dossiersinventaire.maregionsud.fr 

La rencontre sera ouverte par Mme Chantal Eyméoud, vice-présidente du Conseil régional SUD, présidente de la Communauté des communes de Serre-Ponçon et maire d’Embrun.

Vous disposez de sources inédites sur le patrimoine bâti religieux ? Vous souhaitez attirer l’attention sur un bâti religieux en particulier ? Venez rencontrer la chercheuse lundi 30 ou contactez-nous.

Vous êtes attendus nombreux pour cette réunion.

Nous restons à votre disposition pour tout complément. Bien cordialement

Corinne CLIVIO
Guide-conférencière,
chargée de diffusion
Service Patrimoine Serre-Ponçon Guillestrois-Queyras

04.92.44.15.12 / 06 66 68 89 71
Courriel : c.clivio@ccserreponcon.com
Site : www.ccserreponcon.com

Pays_Art_Histoire.jpg    Logo_GuillestroisQyeyras.jpg Logo_SerrePoncon.png

Permanence de l'association - par Hubert le 13/01/2023 16:05

Permanence de l'Association de Sauvegarde et d'Etudes du
Patrimoine de l'Embrunais

Pendant la période hivernale, l'association assurera une permanence à

La MANUTENTION (Salle de réunion N°1 au 1er étage)
Tous les samedis du janvier au 8 avril 2023
De 14 heures à 16 heures

Notre président Jean-Paul BLANC, accompagné de quelques membres de l'association sera présent pour
accueillir le public, donner des renseignements sur l'association
et sur le patrimoine de l'Embrunais

Le public et les adhérents sont bien sûrs les bienvenus, une occasion d'échanger.


RESTAURER LA MONTAGNE, LE TEMPS DES FORESTIERS DE 1827 À NOS JOUR - par Hubert le 25/09/2020 12:16

La ville d’Embrun a le plaisir de vous informer de la nouvelle exposition de la Maison des Chanonges ainsi que de ces conférences : 

AFFICHE EXPOSITION RestaurerMontagne_redimensionner.jpg AFFICHE CONFÉRENCES_TempsForestier_redimensionner.jpg

EXPOSITIONS: 

RESTAURER LA MONTAGNE, LE TEMPS DES FORESTIERS DE 1827 À NOS JOURS

Du jeudi 24 septembre au samedi 31 octobre
à la Maison des Chanonges

► Exposition de l’Office National des Forêts

► Exposition réalisée en 2015 par les Archives départementales des Hautes-Alpes en partenariat avec les Archives Municipales de Briançon 

 Dotés d’appareils photos dès 1886, les services Restauration des Terrains en Montagne (RTM) vont constituer un fonds iconographique exceptionnel.
 
Ces images sont aujourd’hui le témoignage d’un paysage montagnard qui change et évolue.
 
Depuis des siècles, les avalanches, les glissements de terrain, les crues torrentielles et autres phénomènes naturels modèlent les montagnes.
 
Mais l’action de l’homme n’est pas non plus étrangère à ce modelage et ces photos en sont la preuve.
 
La diversité des actions menées (plantation, construction d’ouvrages de protection) traduit les étapes de la mise en œuvre de la RTM.

Cette exposition est une ballade historique à travers les Alpes du Sud, le Mont Aigoual, etc.
 
Imaginez-vous cheminer avec un appareil photographique lourd, volumineux et le porter dans des endroits difficiles d’accès.
 
Entrez dans le regard de l’artiste et appréciez l’évolution de ces paysages montagnards, de l’habitat et des hommes.

Exposition proposée en partenariat avec l’Office National des Forêts et les Archives Départementales des Hautes Alpes.

CONFÉRENCES : 

Dans le cadre de cette exposition, deux conférences auront lieu au mois d’octobre
 

Vendredi 2 octobre à 18h, salle de la Manutention (espace Delaroche) :

Le temps des forestiers (1827-1914) et la restauration des terrains en montagne 

Par Hervé Gasdon

 Vendredi 30 octobre à 18h, salle de la Manutention (espace Delaroche) 

Projection du film : Restaurer la montagne et le temps des forestiers de 1827 à nos jours

Réalisé par Antoine COLA
Produit par l’Office National des Forêts


 


Haut

© 2004-2024

Document généré en 0.06 seconde